adresse

pour rester en contact : tatierachel@hotmail.fr

jeudi 25 décembre 2014

L'URUGUAY : LE RETOUR



Nous voici donc à nouveau sur les routes et de retour à notre point de départ de l'année dernière : l'Uruguay.

Nous avons retrouvé Bouboule avec bonheur, un peu comme si nous rentrions à la maison . Après une remise en état sans histoire , nous sommes partis vers Montévidéo où nous avons pris rendez-vous pour une révision de Bouboule .

Ensuite place au voyage …..

Nous avons deux objectifs cette année  :

- continuer ce que nous avions commencé , à savoir prendre notre temps. Ne plus avaler les kms mais profiter de chaque endroit, vivre autrement.

- ne pas avoir de plan, d'itinéraire mais nous laisser aller au gré des rencontres et des conseils qu'on pourrait nous donner.

Nous décidons de visiter un peu plus l'Uruguay qui nous avait laissé un super souvenir l'année dernière.  Certes les paysages sont peut être moins grandioses qu'en Argentine ou au Chili mais un pays où les gens applaudissent le coucher de soleil mérite qu'on s'y attarde !

Nous nous laissons guider par Hélène et Matéo, qui nous indiquent les immanquables depuis Montévidéo jusqu'à la frontière avec le Brésil. Hélène, Française, et Matéo, Uruguayen, vivent en France mais sont en Uruguay pour 2 mois. Un grand merci pour les informations et les agréables moments que nous avons partagés ensemble.

On suit ainsi toute la côte depuis Montévidéo en passant par Atlantida, Punta Del Este, San Jose Ignacio, la Paloma, Cabo Polonio,  Punta del Diablo et le parque Santa Teresa où nous nous trouvons actuellement.

On avait comme tout le monde entendu parler de Punta Del Este, c'est un endroit complètement à part en Uruguay, un peu comme si brusquement on changeait de pays et qu'on se retrouvait à Cannes ou à Saint-Tropez ! Il n'y a que de superbes immeubles, des villas immenses, ... Les prix suivent aussi !

 Après avoir payé 60 € un morceau de poisson frit et des frites, on nous a annoncé 34 dollars (US) pour une nuit au camping, nous nous empressons de quitter cet endroit pour des lieux plus cléments ….

Ensuite, tout devient plus sauvage et nous rencontrons une succession de plages immenses et désertes, de lagunes, de forêts, ….

Partout nous avons aussi un accueil chaleureux, souriant.
 Nous sommes donc au parc national Santa Teresa qui ressemble plus à un immense complexe touristique qui a gardé son côté naturel et calme. Nous voilà donc au camping pour 3 nuits au début mais nous y resterons 2 semaines ! Une première pour nous ! Nous y passerons le réveillon du nouvel an puis direction le Brésil !!!!

Je sais,  nous avions dit que nous allions faire le nord de l'Argentine et du Chili mais nous restons fidèles à notre nom : sans destination fixe !!!!!
Et comme toujours, les photos …
 
coucher de soleil sur le Rio de la Plata

chez Man

Bouboule dans tous ses états !

on remet les roues en place
Les mécanos . on a eu les mêmes T-shirt et des casquettes, on a trouvé ça sympa, on a compris pourquoi quand on a vu la facture !!!!!

Avec Hélène et Matéo et Montevideo en arrière plan . Hélène est très fière de son t-shirt de soutien aux faucheurs volontaires d'OGM

 


arrivée à Punta del Este

un bac qu'on a épargné à Bouboule, comme un petit air de méfiance .....

dans la série des "Bouboule " voici, Bouboule à la mer .....


....et à la lagune

paysage emblématique , des palmiers dans la prairie, ou l'inverse

seul au monde

y a pas d'âge pour faire les c....

Bouboule à la forêt

camions pour aller à Cabo Polonio, site protégé où on ne peut prendre son propre véhicule

"nurserie " de petits coquillages

colonie de loups de mer à Cabo Polonio

c'est moi le chef!

en plein désert ?

non , les dunes de Cabo Polonio




l'apéro

nos voisins au parque Santa Teresa

le diner , pour le cas où la photo ne serait pas explicite ... c'est une pizza
 

Bouboule décoré

A très bientôt et d'ici là une merveilleuse année à toutes et tous, qu’elle voit soit douce et légère, qu’elle vous apporte la santé, la sérénité, la joie et le bonheur.

 

mercredi 7 mai 2014

Les galères

Comme vous avez tous l'impression que nous étions en vacances, il nous faut absolument rétablir la vérité ......
Voici donc le récapitulatif des galères en photos ....( bon OK ça n'a pas été bien méchant sur tout le voyage mais quand même !)

La soudure des coffres qui n'a pas tenu.
résultats des vibrations sur les pistes

c'est normal qu'on puisse mettre un bout de bois dans la soudure ?


bon ben faut tout démonter ...

"l'est où le boulon ? "
Il a fallu re-remplir le liquide dans le système de chauffage, le mieux c'était en gravitaire depuis le toit du camion


la soudure d'un réservoir gas-oïl qui n'a pas résisté aux pistes

et bien évidemment on venait de faire le plein !!!!

Le tout avec le sourire




Le caprice de Bouboule
la boue sur le côté, c'est ce qu'on a enlevé en dessous .....ça montait jusque sur les coffres

un premier essai avec un "petit" tracteur


il faut passer à la taille supérieure


de la boue bien collante
(sinon il y a une vidéo dans le reportage précèdent )

...............a très bientôt pour la suite du voyage


lundi 5 mai 2014

Sur le chemin du retour .....

Nous sommes à chaque fois très touchés par vos commentaires que ce soit sur le blog ou Facebook. Nous vous livrons donc un dernier récit et des dernières images pour ce premier bout de voyage.

La dernière fois nous étions à Temuco, Chili, pour faire quelques petites améliorations sur Bouboule. Il est maintenant doté d'un système automatisé de vidange des eaux noires et grises, d'un pare branche sur le toit, de "gouttières " au-dessus des ouvertures, d'un contrôle de température de l'eau, ...

Notre retour étant prévu pour le mois de mai, nous avons donc décidé de nous mettre en route pour l'Uruguay où nous voulions laissé Bouboule en hivernage.

Nous avons fait un petit tour dans deux parcs nationaux, magnifiques et flamboyants avec les couleurs de l'automne.




petite rando avec le volcan Conguillo en arrière plan

c'est un peu étroit là non ?

"et au milieu coule une rivière ".... sans poisson !!!! mais bivouac très sympa

couleurs d'automne


parc Malalcuello
Ensuite c'est le retour en Argentine sur la route 40 où nous retrouvons les grands espaces semi désertiques et les routes où on ne rencontre personne pendant des heures.
Nous avons fait une escapade dans le canyon du Rio Atuel , itinéraire conseillé par Solé et Diego, sans qui nous n'aurions jamais découvert ce site extraordinaire. 70 kms de canyon c'est juste magique.


c'est la transhumance

descente dans le canyon de l'Atuel,

ça veut dire quoi ca ? !!!!!
Ah ben là on comprend mieux !

 

des plantes de canyon .....

un vrai décor de cinéma
on a cru voir  des signaux de fumée sur la montagne ....






une variante

sur la route
Ensuite c'est la traversée des plaines agricoles avant de retrouver la douceur de vivre uruguayenne. Nous avons trouvé un endroit où nous avons préparé Bouboule pour son hivernage.
Nous sommes depuis deux jours à Buenos Aires où nous avons revu avec grand plaisir Bélen, Kiké, Tatiana et Pato que nous avions quittés à Bariloche.
Des retrouvailles remplies de joie et d'émotion autour d'un superbe asado avec le chef Kiké aux commandes.






Nous jouons encore aux touristes jusqu'à jeudi et ce sera la fin de cette première partie de voyage qui nous a fait découvrir un pays extraordinaire, une population très accueillante, des rencontres inoubliables , des images plein la tête, et une envie de revenir ....très vite.

Mais le mot de la fin sera pour Bouboule qui a une "anecdote " à vous raconter :

"on traversait les plaines agricoles pour rejoindre l'Uruguay et pour rompre avec la monotonie des paysages, j'ai eu l'idée de prendre un raccourci par un chemin boueux. C'est génial la boue ! J'ai tellement aimé que je n'ai plus voulu sortir !!!!
Imaginez un peu, une flaque de près de 20 m de long et plus de 80 cm de boue bien collante pour moi tout seul.
Mes parents ont bien essayé de me faire bouger de là  en creusant pendant près de 3 heures ,(ils étaient dans un état !)  y compris de nuit, mais rien à faire. On a donc passé la nuit dans mon trou de boue avec pour voisin des poissons et des ragondins. Ben oui, je n'avais pas vu qu'on était au milieu d'un marécage !
Le lendemain, ils sont partis chercher des copains pour me sortir de là!
Ils ont mis des heures après à me nettoyer .
Je crois que les parents n'ont pas apprécié , je ne suis pas prêt de retourner jouer dans la boue !
 Du coup ils m'ont laissé tout seul en Uruguay et sont rentrés en France. Mais ils ont été sympas, ils m'ont trouvé un joli endroit avec d'autres camions (tiens,  je me demande ce qu'ils ont pu faire comme connerie eux...) .
video


Je vais pouvoir me reposer un peu avant de reprendre le périple et j'espère que vous continuerez à me suivre dans mes aventures . "
 BOUBOULE